Vers un modèle intégré
en emploi [1]

Première partie


illustration_usines1Actuellement, la formation en milieu de travail vise surtout à développer les compétences dites techniques ou spécialisées liées à une ou plusieurs tâches précises. Cependant, les changements socioéconomiques des dernières années occasionnent chez les employeurs une plus grande difficulté à recruter du personnel qualifié. Quant aux employés, ils éprouvent plus de difficulté à s’adapter aux changements continus et par le fait même, à maintenir un emploi. Les employeurs sont donc constamment en recherche de main-d’œuvre et la main-d’œuvre peine à maintenir son lien d’emploi.

Afin de contrer cette réalité, la formation en entreprise doit dorénavant favoriser le développement de compétences multiples chez le travailleur. En plus du développement de compétences techniques ou spécialisées, il est maintenant primordial que les entreprises s’attardent au développement continu des compétences essentielles, génériques et langagières au sein de leurs effectifs.

Différentes recherches ont mis en lumière l’importance accrue des compétences génériques dans ce « nouveau » marché du travail. Les employés sont appelés à communiquer davantage et ils doivent posséder un grand sens de l’autonomie. De plus, on tend à favoriser chez l’employé le goût d’apprendre, pour qu’il maintienne continuellement à jour ses compétences[1].

illustration_usines2Par ailleurs, il est démontré qu’en appuyant le développement de compétences essentielles en milieu de travail, l’employé peu alphabétisé manifestera plus d’intérêt et de motivation à développer ce type de compétences. Pour sa part, l’employeur favorisera le maintien en poste d’un personnel plus compétent, préservant ainsi l’avantage concurrentiel de son entreprise sur le marché.

Une fois de plus, on préconise la mise en place d’un modèle qui intègre le développement de multiples compétences, comme le propose le Modèle intégré du RESDAC.

Dans le prochain article, nous illustrerons cette intégration de multiples compétences dans un contexte de formation en milieu de travail, en fonction des quatre composantes du Modèle telles que définies dans le document intitulé Compétences et travail en contexte minoritaire.

 

Julie Campeau

Pour en savoir plus :

  • Un article du Devoir traitant des nouvelles exigences d’un monde du travail qui a bien changé au cours des 20 dernières années.


[1]Fédération d’alphabétisation du Nouveau-Brunswick, (2012). Moi, mes compétences et apprendre pour le travail. Rapport de recherche portant sur le développement des compétences des adultes francophones de niveaux 1 et 2 en lien avec le travail et l’employabilité en milieu rural et semi-urbain. Bathurst, Nouveau-Brunswick. http://cdeacf.ca/actualite/2012/11/20/rapport-recherche-moi-competences-apprendre-pour-travail



Partager
Mots-clés
Written by admin