Le Principe de Paula
selon Tom Schuller

Institut d'été - Jour 2 - Jeudi 26 juin


Tom SchullerDans le cadre de sa présentation – fort intéressante par ailleurs – Tom Schuller (UK) a présenté les grandes lignes du Principe de Paula.

Alors que l’écart femmes-hommes au niveau de l’éducation a rétréci au point de s’inverser –  les femmes plus jeunes sont souvent plus éduquées que leur vis-a-vis masculins – cela ne se traduit pas par une réduction équivalente de l’écart salarial. De plus, les femmes sont plus nombreuses à continuer de suivre des formations pour parfaire leurs connaissances. Mais pourquoi donc les femmes occupent-elles des emplois pour lesquels elles sont surqualifiées ? Qu’est-ce qui limite la progression professionnelle des femmes?

M. Schuller avance 5 pistes d’explications :

1. la discrimination
2. les facteurs structurels (soin des enfants et des personnes aînées par exemple)
3. la psychologie (les femmes ont moins confiance en elles)
4. les réseaux verticaux  (connaître les « bonnes » personnes, les cercles d’influence)
5. le choix

Fait intéressant : au moment de l’entrée en poste, l’écart salarial entre les femmes et les hommes s’est rétréci – sans être comblé – avec les générations. Par contre, cet écart tend à s’amplifier avec les années passées sur le marché du travail d’où l’importance de l’apprentissage tout au long de la vie selon M. Schuller.

Pour remédier à la situation, M. Schuller préconise un changement des modèles d’horaire de travail : il faut mettre fin à l’idée de la carrière professionnelle à temps plein et en continu.

Pour en savoir davantage sur le Principe de Paula, nous vous invitons a consulter le site The Paula Principle.

Marisa Cursio

 



Partager
Mots-clés
Written by admin