Prendre en compte les besoins
des plus faibles lecteurs

Institut d'été - Jour 3 - Vendredi 27 juin


Bernadette KassiBernadette Kassi est directrice du Département d’études langagières de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et chercheure associée à la Chaire interdisciplinaire de recherche en littératie et inclusion (CIRLI). Elle travaille avec la Chaire sur l’élaboration d’aides à la rédaction de documents utilitaires destinés aux personnes vivant avec un handicap ou ayant un faible niveau de littératie.

La Chaire Interdisciplinaire de Recherche en Littératie et Inclusion (CIRLI) existe depuis mars 2012, elle est le fruit d’un partenariat entre l’Université du Québec en Outaouais et le Pavillon du Parc. Le Pavillon du Parc est le centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement de l’Outaouais. Le CIRLI compte deux chercheurs titulaires et huit chercheurs associés qui ont différentes spécialisations : sciences comptables, sciences infirmières, usages sociaux de la littératie, etc.

Interrogée, Bernadette Kassi propose une double définition de la littératie : c’est la capacité d’une personne à comprendre et à utiliser le langage, les chiffres, les images, pour échanger et interagir avec les autres, mais c’est aussi la capacité des milieux et services d’offrir une accessibilité aux usages sociaux du langage, des chiffres et des images, pour permettre aux personnes d’atteindre leur plein développement.

Pour Bernadette Kassi, les données du PEICA montrent la nécessité de prendre en compte les besoins des plus faibles lecteurs, sachant qu’un bon nombre d’entre eux ne souhaitera pas suivre de formation ou n’y aura pas accès. Pour elle, une des réponses à cette problématique est l’adaptation de leur environnement : milieux et services doivent produire des documents informatifs qui tiennent comptent des faibles lecteurs.

La CIRLI effectue des recherches centrées sur le développement des compétences des milieux et des services qui desservent les personnes ayant des compétences réduites en littératie. Elle travaille à leur permettre de développer des stratégies permettant de mieux informer et desservir les personnes ayant des compétences réduites en littératie, et de contribuer à l’augmentation de la participation citoyenne de ces personnes pour favoriser leur inclusion.

Une équipe de recherche a travaillé en 2010-2011 avec la ville de Gatineau à évaluer l’accessibilité des informations dans les communications écrites de la ville, puis élaboré un guide rédactionnel pour une information plus accessible.

Un des autres projets de recherche en cours s’intitule Accessibilité à l’information comme déterminant à la participation sociale des personnes ayant une déficience intellectuelle : validation d’une démarche rédactionnelle inclusive. C’est un partenariat entre la ville de Gatineau, le Pavillon du Parc, le CRDITED à Laval et le Curateur public à Montréal. Chaque partenaire a délégué deux concepteurs du milieu et cinq usagers avec des déficiences pour mettre au point des guides de rédaction et expérimenter auprès des concepteurs des milieux d’accueil une démarche inclusive.

Laurence Buenerd



Partager
Mots-clés
Written by admin