Page d'accueilfacebook Nous joindre Carte du site English Imprimer cette page


Histoire d'un virage

2008-2013

 

Une question de marketing

La Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français (FCAF) propose des moyens de faire connaître les services offerts en alphabétisation à l’intention des personnes responsables des communications au sein de leur organisme.

Elle donne, dans cette page, des conseils qui peuvent vous aider à faire la promotion de l’alphabétisation. Vous êtes invité à les suivre tout en tenant compte de votre environnement culturel et social.

Planifiez les activités de promotion

Préparez un plan de communication

Penser à des objectifs précis

  • Déterminez qui vous souhaitez rejoindre ou informer : évitez l’expression « grand public ».
  • Planifiez les moyens et les activités que vous comptez entreprendre pour atteindre vos objectifs.
  • Prévoyez les ressources humaines et financières disponibles dans votre organisme.
  • Anticipez les retombées de votre campagne.

Définissez vos services

Toute bonne campagne promotionnelle nécessite la définition du produit ou du service que l’on cherche à promouvoir. La promotion des services d’alphabétisation ne fait pas exception à la règle. Vous réussirez à recruter votre clientèle, apprenants ou bénévoles, si vous précisez ce que vous avez à offrir.

Pour vous aider à définir vos services :

  • Déterminez l’élément le plus positif de vos services d’alphabétisation.
  • Dressez une liste des points forts. Tentez d’en dégager un ou deux.

Voici des exemples de points forts : formateurs sympathiques, cours gratuits, enseignement individualisé, enseignement personnalisé, accueil chaleureux, services de qualité, multiples services, apprentissage en petit groupe, formation sur mesure, respect du rythme d’apprentissage.

Visez la qualité avant tout

Un client satisfait en attire un autre. Cet énoncé est aussi valable pour les organismes communautaires et parapublics. En alphabétisation, la qualité est essentielle : qualité de l’accueil, de l’enseignement, des locaux, etc.  Assurez-vous de maintenir la qualité au sein des services.

Retenez ceci :  La qualité du service est le gage d’une bonne promotion.

Questions pour vous aider à planifier votre campagne de promotion :

  • À qui s'adresseront les messages ?
  • Quelles sont les caractéristiques des adultes en formation et des apprenants potentiels ?
  • De qui se compose la clientèle primaire ? De parents ? De femmes à la maison ? De travailleurs ? De chômeurs ? De personnes peu scolarisées ? De personnes aînées ? D’enseignants à la retraite ?
  • Quelle est leur disonibilité pour suivre des cours ou pour faire du bénévolat ? Le soir ? Le jour ? Trois heures par semaine ? Neuf heures ou plus ?
  • Quels sont leurs loisirs ?
  • De qui se compose la clientèle secondaire ? Qui peut servir d’intermédiaires ? Les médias ? Les élus ? Les intervenants sociaux ?

Certains groupes répondent à ces questions en menant une étude du milieu.  Commencez par sonder les apprenants actuels et les anciens apprenants pour connaître leur motivation, leur satisfaction, leurs loisirs, etc.