Page d'accueilfacebook Nous joindre Carte du site English Imprimer cette page

La Journée internationale de l’alphabétisation 2012

La Journée internationale de l’alphabétisation, célébrée à travers le monde le 8 septembre depuis plus de 40 ans, est une initiative de l’UNESCO qui nous rappelle que l'alphabétisation est un droit humain et qu’elle est la base de tout apprentissage. Cependant, malgré les efforts d'un grand nombre de pays, l’alphabétisation reste un objectif difficile à atteindre. Plusieurs raisons à cela, des objectifs peut-être trop ambitieux, des ressources largement  insuffisantes, des stratégies inadéquates et surtout une sous-estimation permanente de l’ampleur et de la complexité de la tâche...

Le thème choisi par l'UNESCO pour 2011 et 2012 est "l'alphabétisation et la paix".

L'année 2012 marque la fin de la Décennie des Nations-Unies pour l'alphabétisation (DNUA), qui avait pour thème « l'alphabétisation, source de liberté ».

Lors du lancement de la Décennie de l'alphabétisation, le 13 février 2003, au siège de l'ONU à New York, la Vice-secrétaire générale, Louise Fréchette, rappelait que l'alphabétisation était « un problème que le XXe siècle n'avait pas résolu. » Elle espérait alors que le XXIe siècle compterait au nombre de ses réussites « l'extension de l'alphabétisation à toute l'humanité ».

À l'heure des bilans, il semble que l'initiative LIFE ait donné des résultats encourageants. Cette initiative, l’Initiative pour l’alphabétisation : savoir pour pouvoir – LIFE (2006-2015), a été lancée par l'UNESCO lorsqu’il est apparu clairement que les efforts d’alphabétisation existants ne seraient pas suffisants pour permettre à certains pays d’atteindre l’objectif d'amélioration de 50 % des niveaux d’alphabétisation des adultes en 2012 comme prévu. 35 pays présentant des taux d’alphabétisation inférieurs à 50 % ou abritant une population de plus de 10 millions de jeunes et d’adultes dépourvus de compétences en alphabétisme ont été invités à y participer.

Cependant, la dernière décennie montre qu’il ne suffit pas, pour atteindre l’objectif de l’alphabétisation pour tous, de multiplier et d’améliorer les efforts, mais qu’il faut surtout une volonté politique forte de la part des pays et des moyens à la hauteur de la tâche pour accompagner cette volonté, et sans doute des processus différents à tous les niveaux : local, national et international.

Selon une toute nouvelle étude de l’Institut de la statistique de l'UNESCO (ISU) publiée en septembre 2012, les efforts entrepris pour lutter contre l'analphabétisme d’ici 2015 devraient connaître un succès limité dans de nombreux pays. Se basant sur les taux d'alphabétisme relevés dans 41 pays en 2010, l'étude met en évidence que seuls trois de ces pays atteindront les objectifs de l'Éducation pour tous en 2015, la Chine, l'Indonésie et l'Iran. Cinq autres devraient rater de peu leur objectif, leurs taux d'alphabétisme en 2010 laissant penser qu'il se situeront à 5 % en dessous de leur cible, le Brésil, l'Égypte, l'Érythrée, le Mexique et le Timor Oriental.

Tous les autres seront largement en deçà de leur objectifs, les cinq pays subsahariens, Tchad, Niger, Bénin, Burkina Faso et Mali, de plus de 20 %.

Pour lire le résumé de l'étude en français, cliquez ici.

Pour lire l'étude de l'UIS en anglais, cliquezici.

Pour en savoir plus sur la Décennie des Nations-Unies pour l'alphabétisation (DNUA), cliquez ici.

Pour en savoir plus sur l'Initiative LIFE, cliquez ici.

Pour lire le rapport mondial d’évaluation à mi-parcours de LIFE 2006-2011 publié en 2012, cliquez ici.

Les 6 et 7 septembre 2012 se tient à Paris, au siège de l'UNESCO, une rencontre de l'ensemble de ces pays participants pour donner une dernière impulsion à leurs engagements en faveur de l'alphabétisation. Cette Table ronde internationale a également pour but de réfléchir aux réalisations de la Décennie, planifier des actions concrètes pour les trois prochaines années  et envisager le scénario de l’alphabétisation pour l’après 2015, année de clôture de cette Initiative.

Pour voir le programme de cette Table ronde, cliquez ici.

Il reste plus que probable que d'ici 2015, 860 millions d'adultes n'auront toujours pas eu accès à l'alphabétisation.

Au niveau canadien, le Conseil des ministres de l'Éducation du Canada (CMEC) vient d'apporter sa contribution au rapport d'étape de la Décennie des Nations-Unies pour l'alphabétisation (DNUA). Il s'intitule Rapport d'étape du Canada en vue du Rapport mondial sur l'apprentissage et l'éducation des adultes (GRALE) de l'UNESCO et de la fin de la Décennie des Nations Unies pour l'alphabétisation (DNUA).

Ce rapport traite des progrès faits sur le plan des politiques, de la gouvernance, du financement, de la participation et de la qualité en matière d’éducation et d’alphabétisation des adultes. Il décrit les activités d’apprentissage et de développement des compétences des adultes au Canada au niveau des provinces et territoires.

Il reconnaît que les efforts déployés par les provinces et les territoires sont ralentis par diverses difficultés : l’absence d’outils de collecte de données et d’évaluation uniformes au niveau des différents programmes qui existent, la disparité des attestations et titres de compétences, la diversité des organismes qui complique la coordination, l'insuffisance de financement et de moyens et enfin l'accessibilité restreinte aux services dans certaines zones et surtout les difficultés de recrutement de personnes apprenantes sont parmi les principales sources de difficultés citées.

Cependant, le rapport se veut optimiste quant à la perspective de poursuivre les efforts en alphabétisation après 2013. Plusieurs gouvernements se déclarent déterminés à maintenir leur soutien aux initiatives en alphabétisation, de nouvelles pratiques et cadres stratégiques sont en cours d'élaboration, des efforts accrus sont faits pour atteindre un plus grand nombre de personnes ayant quitté les réseaux d'apprentissage depuis longtemps, enfin, le gouvernement du Canada s'attache à sensibiliser les employeurs par le biais de plusieurs programmes et projets de subventions.

Comme dans la majorité des pays industrialisés, l’alphabétisme est devenu un enjeu majeur au Canada depuis que les premières enquêtes ont montré à partir de 2003 à quel point l'illettrisme était présent dans notre société. Aujourd'hui encore, deux adultes sur cinq en âge de travailler ont du mal à comprendre ce qu’ils lisent au Canada. Pourtant, les compétences en lecture et en écriture sont essentielles non seulement pour la qualité de vie des personnes et de leur famille, mais aussi pour la vitalité sociale et économique de l’ensemble de la société.

La Journée internationale de l'alphabétisation est l’occasion de reconnaître que la pratique de la lecture et de l'écriture est encore inégalement répartie et de souligner la nécessité d’un plan de rattrapage pour augmenter le niveau moyen d’alphabétisme des communautés francophones canadiennes vivant en milieu minoritaire.

Le 8 septembre 2012 pour la Journée internationale de l’alphabétisation, des événements ont lieu partout dans le monde pour sensibiliser et favoriser l’implication de la communauté envers cet enjeu majeur. Nous vous encourageons à participer et soutenir les activités organisées dans votre communauté.

Nous vous proposons également quelques liens relatifs à la Journée internationale de l’alphabétisation. Bonne lecture !

La Journée internationale de l'alphabétisation dans le monde :

  • Pour voir les lauréats des Prix internationaux d'alphabétisation UNESCO 2012 » Voir

  • L'alphabétisation sur le terrain : une entrevue avec Jessica Hjarrand qui travaille pour l'UNESCO au Soudan du Sud » Voir

  • Le chanteur Salif Traoré, dit A'Salfo, leader du groupe de musique ivoirien Magic System, l'un des plus populaires de l'Afrique francophone, a été nommé "ambassadeur de bonne volonté" de l'Unesco pour ses messages en faveur de la paix » Voir

  • Le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) invite le nouveau gouvernement du Parti Québécois à agir dès maintenant en faveur de la lutte contre l'analphabétisme » Voir

  • L’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) vient de publier son Bulletin de septembre 2012, dans lequel il présente les dernières données disponibles sur les taux d'alphabétisme des jeunes et des adultes dans le monde » Voir


La Journée internationale de l’alphabétisation au Canada

  • Le communiqué du RESDAC concernant la Journée internationale de l'alphabétisation 2012 » Voir

  • L’Institut de coopération pour l'éducation des adultes (ICÉA) débute une série d’émissions sur les enjeux en éducation des adultes et en formation continue sur les ondes de CIBL 101,5 à partir du 12 septembre » Voir

  • La BDAA a consacré une page à la Journée internationale de l’alphabétisation avec la description de nombreux événements » Voir

  • La Confédération des syndicats nationaux (CSN) profite de la Journée internationale de l'alphabétisation pour rappeler à tous qu'au Québec, la moitié de la population active vit aujourd'hui encore des problèmes d'analphabétisme » Voir

  • À L'occasion de la JIA, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) lèvent leur chapeau au personnel enseignant de la formation générale des adultes et saluent tous les élèves qui y cheminent avec détermination » Voir

  • Les ministres provinciaux et territoriaux de l'Éducation canadiens se joignent à l'appel mondial en faveur d'une plus grande alphabétisation pour tous » Voir