Page d'accueilfacebook Nous joindre Carte du site English Imprimer cette page


Histoire d'un virage

2008-2013

 

Le Plan d'action pour les langues officielles

Parallèlement à la Stratégie d'innovation et à la consultation nationale, le gouvernement du Canada a développé un Plan d'action pour les langues officielles. Dévoilé en mars 2003, ce plan met en valeur l'alphabétisation familiale comme moyen pour freiner l'assimilation et pour promouvoir l'usage du français au sein des familles.

Le Plan d'action pour les langues officielles est un énoncé politique qui décrit les programmes du Plan d'action du gouvernement en matière de langues officielles pour les cinq prochaines années (2003-2008).

Il tourne autour de trois axes :

  • l'éducation;

  • le développement des communautés;

  • la fonction publique.

L'alphabétisation s'insère dans deux des trois axes soit : l'éducation et le développement des communautés.

Dans la section intitulée Le développement des communautés, il est stipulé que :

« le Ministère élargira l'accès des foyers francophones en milieu minoritaire aux services d'alphabétisation familiale, en partenariat avec les organismes d'alphabétisation […]. »

En alphabétisation, le Plan cible la petite enfance et prévoit affecter des sommes aux francophones en milieu minoritaire en développant des programmes d'alphabétisation familiale. Pour atteindre l'objectif cité ci-haut, la mise en œuvre a été confiée au Secrétariat national à l'alphabétisation qui a choisi la Fédération canadienne pour l'alphabétisation en français (FCAF) comme partenaire principal.

La FCAF met sur pied un réseau d'expertises en alphabétisation familiale. Elle veut favoriser une culture de l'éveil à l'écrit en français dans la francophonie canadienne.

De plus, lors du Somment national sur l'innovation et l'apprentissage, l'une des recommandations prioritaires retenues par les conférenciers est de « développer des stratégies en matière d'alphabétisation visant les collectivités à minorité linguistique dans l'ensemble du pays.  »