Bannière web PNG A - 2x - 08NOV23

Le Sommet national sur l’apprentissage pour la francophonie canadienne organisé par le RESDAC, sous le patronage de la Commission canadienne pour l’UNESCO, est la rencontre des leaders de la francophonie canadienne.

Le Sommet se tiendra du 4 au 6 mars 2024 au Centre national des arts, à Ottawa.

Cet évènement orchestrera une réflexion sur l’apprentissage tout au long de la vie et sur le développement des compétences. Celui-ci aboutira à un engagement collectif afin de relever les défis qu’ils posent aux communautés francophones en situation minoritaire du Canada.

DÉCLARATION DU SOMMET

PROGRAMME DU SOMMET

Le programme du Sommet est divisé en deux grandes sections : un volet comprendre pour la mise en commun et l’apprentissage de concepts fondamentaux et un volet agir ensemble pour la cocréation d’un nouveau paradigme.

Session d’information sur la plateforme Francobadges
PlayPlay
Sommet national sur l'apprentissage - Lundi 4 mars 2024 - Partie 1
PlayPlay
Sommet national sur l'apprentissage - Lundi 4 mars 2024 - Partie 2
PlayPlay
Sommet national sur l'apprentissage - Mardi 5 mars 2024
PlayPlay
Sommet national sur l'apprentissage - Mercredi 6 mars 2024
PlayPlay
Vidéo historique du RESDAC - Revivez l’histoire du RESDAC racontée par ses membres
PlayPlay
Un message de Daniel Lavoie
PlayPlay
RESDAC - Invitation au Sommet national par Mona Audet
PlayPlay
RESDAC - Invitation au Sommet national par Liane Roy
PlayPlay
RESDAC - Invitation au Sommet national par Lynn Brouillette
PlayPlay
RESDAC - Invitation au Sommet national par Valérie Morand
PlayPlay
L'apprentissage tout au long de la vie en francophonie canadienne
PlayPlay
previous arrow
next arrow

INFOS PRATIQUES SUR LE TRANSPORT ET L’HÉBERGEMENT :

DEVENIR COMMANDITAIRE

Votre considération pour devenir commanditaire est un témoignage éloquent de votre engagement envers l’éducation et l’enrichissement de nos compétences collectives, essentiels pour l’épanouissement de notre communauté francophone.

LE VILLAGE DE L'APPRENTISSAGE

Le village a pour but de souligner et valoriser l’importance de l'apprentissage en francophonie canadienne dans tous les contextes (Famille, travail, communauté, loisir, etc) dans lesquels a lieu l’apprentissage tout au long de la vie.

Le village, c’est l’espace mis à la disposition des exposants qui auront le plaisir d’accueillir les participants du Sommet de l’apprentissage pour la francophonie canadienne et de présenter leur stratégie d’apprentissage dans différents contextes, soit la famille, bien certainement les institutions d'éducation de la petite enfance au postsecondaire, mais également au travail et dans les organismes communautaires et de loisirs.

Le village est situé au COEUR du sommet et a pour objet d’inviter chacune des personnes qui le visite à prendre pleinement conscience du fait qu’est l’apprentissage tout au long de la vie.

Merci de le partager avec nous comment vous comptez mettre en avant l’apprentissage au sein de votre organisme.

UNE EXPÉRIENCE LABORATOIRE VIVANT AU SOMMET NATIONAL SUR L’APPRENTISSAGE POUR LA FRANCOPHONIE CANADIENNE

Qu’est-ce qu’un laboratoire vivant ?  Un laboratoire vivant c’est d’abord et avant tout une méthode de recherche engageant les multiples parties prenantes dans la création de solutions permettant d’adresser un enjeu et de trouver une réponse à une problématique particulière.  De plus, un laboratoire vivant permet de créer un espace d’échange et d’exploration entre les scientifiques, les intervenant.e.s et les utilisateurs et les utilisatrices visant à produire des solutions nouvelles et créatives à des défis partagés.

Dans le cadre du Sommet national sur l’apprentissage pour la francophonie canadienne, nous vous proposons une expérience qui permettra à l’ensemble d’explorer les enjeux et de créer des solutions concrètes pour y répondre. L’hypothèse :  changer la conversation en utilisant une approche de dialogue ouvert et collaboratif avec toutes les parties prenantes, aboutira en la création de solutions nouvelles qui répondront aux besoins de nos communautés.

Contexte :

Au cours des deux dernières années, le RESDAC a entamé une démarche afin de susciter une plus grande collaboration transversale des différents acteurs qui jouent un rôle dans le processus d’apprentissage et de développement des compétences pour les francophones vivant en situation minoritaire. Plusieurs transformations en cours ont un impact sur les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie et sur la vitalité économique et sociale de la francophonie canadienne.

Quelques-unes de ces tendances :

  • On observe un déclin de la francophonie (statistiques canada) / assimilation
  • Les statistiques démontrent qu'en moyenne 52% des francophones (16 ans et plus) en situation minoritaire sont sous le niveau trois de l’échelle de littératie, seuil qui est jugé nécessaire pour qu’une personne puisse s’épanouir socialement et économiquement. Ceci contribue à la grande insécurité linguistique qui prévaut dans la francophonie;
  • La pandémie a eu un impact important sur la nature du travail et de l’apprentissage, accentuant le télétravail, la formation à distance, les apprentissages informels, les défis de cohésion, etc.;
  • L’apport des personnes issues de l’immigration recompose la démographie de la francophonie et transforme l’horizon des besoins d’apprentissage;
  • La quatrième révolution industrielle déferle, avec notamment l’intelligence artificielle et la transformation des besoins de main-d'œuvre;
  • Les communautés francophones font face à l’insécurité financière avec fardeau accaparant de l’endettement cumulatif

Quelques événements récents précurseurs de la réflexion collective  :

  • Le RESDAC a participé activement aux États généraux du postsecondaire dont le rapport final confirme le rôle que doivent jouer les acteurs de l’apprentissage formel, mais aussi non formel et informel, tout au long de la vie et particulièrement au postsecondaire. Le RESDAC siège sur le comité de suivi des États généraux et il a reçu le mandat de concevoir les éléments stratégiques des contextes d’apprentissage non formel et informel pour la mise en œuvre du rapport final.
1 Une compétence est une capacité que développe un individu, une organisation ou une communauté, en acquérant et en mettant en pratique des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être, mais aussi des savoir-vivre-ensemble et des savoir-devenir.

Une démarche stratégique collective :

Le RESDAC, avec la collaboration avec la Table nationale sur l’éducation (TNÉ), a initié une grande réflexion stratégique sur le continuum en apprentissage pour la francophonie canadienne afin d’inclure les contextes d’apprentissage formel, non formel et informel - un continuum plus large que le continuum en éducation où le village a un rôle actif à jouer dans l’apprentissage. Dans ce processus de grande réflexion et toujours avec la collaboration des membres de la TNÉ, le RESDAC a initié une réflexion sur les cadres de compétences en apprentissage afin de développer un cadre adapté à la réalité de la francophonie vivant en situation minoritaire.

Résultats stratégiques globaux

La démarche entreprise par le RESDAC en partenariat avec la TNÉ vise plusieurs résultats stratégiques globaux :

  • Une démarche stratégique commune, consensuelle, de tous les organismes importants de la francophonie canadienne qui contribuent au continuum de l’apprentissage tout au long de la vie.
  • Un partenariat pour l’apprentissage tout au long de la vie qui se donnera un nouveau contrat social, fondé sur une vision plus holistique de l’apprentissage et qui préparera les francophones pour le monde émergeant.
  • Une entente multilatérale qui définira les rôles, les responsabilités et les points de collaboration de l’apprentissage formel, non formel et de l’informel, qui sera signée par tous les partenaires;
  • Un cadre commun de compétences adapté pour les CFSM;
  • Un système d'accréditation de badges numériques pour le non formel et l’informel en collaboration et reconnu par les institutions formelles, les organismes de développement communautaires et les milieux de travail - un outil développé PAR et POUR la francophonie canadienne en situation minoritaire.

Cette nouvelle synergie entre les acteurs de l’apprentissage vise à développer la capacité d'adaptation, encourage la citoyenneté active, améliore l'employabilité, favorise la santé et le bien-être des francophones et renforcer la cohésion sociale de la francophonie canadienne. En somme, nous cherchons à augmenter les impacts sur la vitalité sociale et économique de la francophonie canadienne, autant individuellement que collectivement.

Un Sommet national sur l’apprentissage pour la francophonie canadienne

Le RESDAC et ses partenaires ont convenu de convoquer un Sommet afin de mobiliser les partenaires et enclencher la mise en œuvre de la stratégie qui a pris forme depuis deux ans.

Résultats attendus du Sommet

  • Compréhension commune des enjeux et de la stratégie
  • Entente multilatérale définissant les rôles et responsabilités
  • Plan d’action
event-2023-09-29-cropped

À qui s'adresse ce sommet

Minimum 150 leaders qui facilitent l’apprentissage tout au long de la vie :

  • De l'apprentissage formel, tels que:
      • Les écoles (directions)
      • Les conseils scolaires (directions et conseillers)
      • Les collèges (directions et intervenants formation des adultes)
      • Les universités (directions et intervenants formation des adultes)
  • De l’apprentissage non formel, tels que:
      • Les membres du RESDAC et intervenants de la formation des adultes
      • Les organismes porte-parole nationaux et provinciaux, sectoriels et intersectoriels, qui contribuent à leur façon au développement des compétences de leurs membres et de leurs communautés
      • Les employeurs
      • Les milieux familiaux et les acteurs de la petite enfance
  • Des différentes institutions gouvernementales telles que :
      • EDSC
      • PCH
      • Immigration
      • Santé
      • Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne
      • Conseil des ministres de l’Éducation (Canada)